Ce site web utilise des cookies.
En continuant à naviguer, vous nous autorisez à déposer un cookie à des fins de mesure d'audience.
Hans Hermann
29/07/2021

Hans Hermann

 

Un homme indissociable de la réussite Porsche

Juan Manuel Fangio, Stirling Moss, Alberto Ascari, Mike Hawthorn, Jim clark, Jackie Stiwart, Jo Siffert n’étaient peut-être pas ses amis, mais certainement des concurrents et sans aucun doute contemporains de Hans Hermann aujourd’hui âgé de 93 ans.

Il est certainement l’un des derniers pilotes automobile de l’époque des pionniers.

Pilote de formule 1 et d’endurance il est connu sous le pseudonyme de « Hans im Glück» son surnom (jean le veinard) en raison des nombreuses fois où il sortit indemne d’accidents à une époque où le sport automobile était particulièrement meurtrier.

Ce pilote Allemand né à Stuttgart en 1923 commença sa carrière au volant d’une Porsche 356 a.

Il participa à de nombreuses courses mythiques telles que les Mille Miglia, la Targa Florio ou encore la Carrera Panamericana notamment au volant d’une Porsche spyder 550.

Ce n’est qu’en 1953 qu’il intégra l’équipe Porsche pour courir aux 24 heures du Mans.

Il y participa 14 fois pour ce constructeur automobile !

Tout au long de sa carrière il intégra plusieurs écuries dont celle de Mercedes, Masserati, BRM, Fiat Abarth ou encore Cooper.

Entre 1953 et 1961 il participa à 18 Grand Prix sans réel succès et arrêta définitivement la formule 1 en 1962 suite à un changement de réglementation.

C’est surtout en endurance qu’il brilla. Notamment au volant de Porsche (550, 718 rsk, RS 60 et 61, 906, 907/6, 908 et 917K) C’est le seul pilote de l’histoire à avoir à son palmarès la même année les 24 Heures du Mans, les 12 Heures de Sebring, et les 24 Heures de Daytona.

Après presque 2 décennies de course automobile c’est à la fin de l’édition des 24 heures du Mans de 1970 qu’il déclara arrêter la compétition après avoir donné à Porsche son premier titre au général à la course Mancelle au volant de la 917-023.